CELLcips
illustration d'un visage souriant avec un livre

Langage clair

En savoir plus sur le langage clair.

Définitions et Questions

Des mots demandent une définition ?
Vous avez des questions ?

C’est la FAQ ou questions fréquentes.

Nos réponses sont courtes et faciles à lire.

Filtres

Réinitialiser les filtres

Définitions

Vos questions

Liste des questions

Résultats de la recherche:

Motiver pour apprendre, c'est aider la personne qui a des difficultés.
On peut se décourager.
On veut moins apprendre. C'est trop dur.

S’il utilise une technologie d’aide, l’enfant qui a des difficultés peut suivre l’école.
Il a de nouveau envie d’apprendre.

La technologie d'aide c'est : 

  • des ordinateurs, tablettes ou parfois des smartphones
  • avec des logiciels spécifiques

qui sont mis en place pour aider les élèves à besoin particulier à effectuer les tâches scolaires.

Par exemple :

  • Un élève ayant de grosses difficultés dans le geste d'écriture.
  • Un élève qui ne peut pas parler.

Comment trouver le bon outil et les bons logiciels ? Vous trouvez quelques idées dans notre catalogue par difficulté.


Sur votre smartphone, sur votre ordinateur ou votre tablette, il y a des réglages qui peuvent aider les personnes à besoin particulier.

  • Pour lire un texte sur l’écran. 
  • Pour agrandir l’écran avec un zoom. 
  • pour faire de la correction automatique quand on écrit. 

Consultez nos tutoriels pour trouver ces réglages. 
Et le catalogue par difficultés vous donne des idées aussi.

Un smartphone peut par exemple aider l’élève 

  • à lire un texte, 
  • à répondre à un questionnaire en ligne, 
  • à s’enregistrer ou 
  • à écouter une dictée.

Souvent l’élève a un smartphone à lui.

Les écoles interdisent souvent que l’élève utilise l’appareil.
On peut demander de pouvoir utiliser le smartphone de temps en temps pour une activité précise.

Voir aussi notre tableau récapitulatif (ordinateur/tablette).

On peut se former pour la technologie d'aide.

Nous, cellCIPS, vous aidons, aussi par nos ressources en ligne.
Des collègues éducation numérique (ÉduNum) peuvent aussi vous aider.

Des formations continues dans les hautes écoles et universités sont utiles aussi.

Contacts sur notre page.

Avec l’éducation numérique, on peut proposer à tous les élèves des activités avec les ordinateurs ou les tablettes.

Tous les élèves peuvent apprendre comment dicter un mot à la machine ou comment la commander.

Tous les élèves peuvent connaître les règles pour que les documents deviennent accessibles

  • Par exemple on peut aussi leur montrer comment ajouter une vidéo ou un son à un texte. 
  • Comment on décrit une image.

Il y a peut-être un sous-groupe qui peut systématiquement s’aider du numérique pour faire certains travaux.
Un enseignant ou une enseignante d’appui peuvent aussi aider pour le numérique.

Dans le canton de Vaud, les thérapeutes peuvent travailler dans des cabinets privés ou dans des institutions privées.
Un thérapeute qui travaille dans une institution peut être équipé en informatique.
L’école finance ces achats.

Dans certains cas, la cellCIPS peut aussi aider pour des tablettes pour la communication des élèves qui n’ont pas la parole orale.
C'est le cas avec la Communication alternative et augmentée ou CAA.
Seulement pour des iPads.

L’école assure le suivi.
C'est très important de le faire quand il y a des transitions.

  • De l’école primaire à l’école secondaire. 
  • Ou de l’école secondaire à l’école professionnelle par exemple.

L’école vérifie que les informations importantes pour la technologie d’aide suivent l’élève.

Des documents peuvent aider à faire ce suivi. 

Le réseau pluridisciplinaire va aider et soutenir la réflexion autour de l'outil, les accessoires et les applications les plus pertinents pour l'élève.

Le choix du matériel se fait en prenant en compte :

  • les besoins et difficultés de l'élève
  • les compétences de l'élève
  • le contexte scolaire (WiFi? emplacement dans la classe ?)
  • les ressources et compétences du réseau pour l'accompagnement de l'outil

Lors que le choix est fait, il sera nécessaire d'aller vers un revendeur agrée pour demander un devis officiel à joindre à la demande OAI.

Si l'élève est MR, la cellCIPS peut être conviée au réseau pour aider dans la réflexion. Si nous ne pouvons pas être là, voici quelques documents qui peuvent vous êtres utiles :