CELLcips
illustration d'un visage souriant avec un livre

Langage clair

En savoir plus sur le langage clair.

Définitions et Questions

Des mots demandent une définition ?
Vous avez des questions ?

C’est la FAQ ou questions fréquentes.

Nos réponses sont courtes et faciles à lire.

Filtres

Réinitialiser les filtres

Définitions

Vos questions

Liste des questions

Résultats de la recherche:

L’école dirige, toujours, la mise en place d’une technologie d’aide.

La direction de l’école invite les participants aux réseaux pluridisciplinaires.
Au premier réseau ou aux moments de bilans.

Une prise de notes facilite ensuite le suivi. 

  • Qui fait quoi et quand sont notés.

L’école coordonne les demandes avec les thérapeutes et les autres intervenants
Elle vérifie si la technologie d’aide est utile à l’élève.

L’école forme les collègues et les parents.
Parfois avec de l’aide d’externe:

  • ergothérapeutes ou logopédiste par exemple, 
  • une ou un collègue de la cellCIPS,
  • d'autres centres.

L’école assure le suivi quand il y a des transitions.

  • De l’école primaire à l’école secondaire. 
  • Ou de l’école secondaire à l’école professionnelle par exemple.

L’école vérifie que les informations importantes pour la technologie d’aide suivent l’élève.

Des documents peuvent aider à faire ce suivi. 

Parfois l’école et sa direction ont déjà toutes les connaissances des technologies d’aide.
Ce ne sont pas les premières qui ont été mises en place.
Une grande habitude existe.

On peut alors se passer de l’aide ou du soutien d’une cellule spécialisée.
C'est à la Direction de l'école de décider.

Et s’il y a un doute, contactez-nous!

Le réseau pluridisciplinaire va faire et proposer ses choix

Il faut penser à beaucoup de choses : 

  • Quels logiciels sont déjà présents et connus sur les ordinateurs ou les tablettes?
  • Le logiciel « spécial » qu’il faudrait mettre en place, est-il compliqué ? 
    • qui fait l’installation ? 
    • qui forme ?
  • La machine sera-t-elle prêtée (et achetée) par l’Office de l'Assurance Invalidité?
  • Faut-il prêter une machine de l’école ? 
    • Parfois les parents peuvent l’acheter aussi.

Ainsi on pourra s'aider par exemple de notre tableau récapitulatif, ordinateur ou tablette ?

On choisit une application parce que plusieurs autres écoles l’utilisent.
Les échanges seront plus faciles.

L’inspecteur ou l’inspectrice de la pédagogie spécialisée s’implique dans la Procédure d’évaluation standardisée (PES).
Il suit également les situations autres, par exemple déficit auditif ou visuel.

Il peut donc être judicieux de la ou le contacter.

En réseau pluridisciplinaire, la question "qui forme le jeune" est posée.

  • Le ou la thérapeute peut former l'élève ou l'étudiant.
    Le financement est pris en charge par l'AI.
  • L'enseignant spécialisé itinérant ou de l'école va peut-être former le jeune.
    Ce sera avec l'aide de la personne ressources en éducation numérique.

La cellCIPS met des ressources à disposition: